• L'occultisme

     

    Du site du père Dominique Auzenet

    L’occultisme se présente comme :

    --une recherche de connaissance portant sur l’avenir,l’inconnu,ou l’au-delà,par des moyens non scientifiques,et souvent magiques,en vue d’une main-mise sur le destin ;

    --une recherche de puissance magique pour agir contre la maladie ou un mal,ou bien pour  faire du mal à d’autres.

    Le domaine de l’occultisme comprend :

    *La divination :cartomancie,chiromancie,radiesthésie(psychique,spirite)astrologie.

    *Le spiritisme :la médiumnité,la recherche de contact avec les morts ou les esprits.

    *Certains aspects de la parapsychologie (clairvoyance,précognition,psychokinésie).

    *La magie blanche,les guérisseurs:conjuration magique des maladies,magnétisme guérisseur.

    *La magie noire :le satanisme.

    Les deux moyens essentiels utilisés dans l'occultisme sont:

    LA MAGIE :

    La magie blanche consiste à invoquer Dieu,la Trinité,les Saints,et à prétendre s’approprier la puissance divine. 

    La magie noire consiste à invoquer satan,pour demander ce qui semble un bien pour soi,ou pour faire du mal à d’autres.

    LES CAPACITES MEDIUMNIQUES :

    Elles permettent un accès au subconscient et même à l’inconscient des personnes,et donc une manipulation du psychisme des autres.

    L’apparition des capacités médiumniques provient souvent de démarches occultes magiques antécédentes,subies ou recherchées,par soi-même ou dans la famille proche.

    Il est vrai que certaines personnes semblent être « nées comme ça ».

    Encore faudrait-il vérifier s’il n’y avait pas de pratiques occultes chez leurs parents, grands parents,arrières grands parents,ce qui est souvent le cas…

    QUE FAUT-IL FAIRE POUR EN ETRE LIBERE(E) ?

    Les liens spirituels peuvent demeurer longtemps insoupçonnés.

    Lorsqu’ils sont discernés et identifiés…..

    1..il faut,bien sûr,que la personne désire être libérée de ces liens.

    2..il faut ensuite demander la prière de libération des liens occultes,surtout à un prêtre ayant ce ministère,sinon à des personnes qui vivent ce ministère de prière de libération en lien avec un prêtre(elles sont alors clairement identifiées dans l’Eglise).

    3..il faut encore renoncer,dans l’avenir,à tout autre pratique occulte,et que la personne se débarrasse de tout« matériel » occulte en sa possession:livres,pendule,etc.

    4..il faut enfin qu’elle se repente,qu’elle demande pardon à Dieu pour ces pratiques occultes (même si elle n’était pas consciente de faire le mal);le sacrement de réconciliation,chaque fois qu’il est possible,est souhaitable.

    LE SPIRITISME :

    (C’est l’évocation des défunts,c’est-à-dire une pratique grâce à laquelle,à travers des techniques et des moyens humains,avec ou sans médium,on tente d’appeler un défunt pour lui poser des questions.

    Les défunts ne peuvent se manifester à nous qu’à l’initiative libre de Dieu. Ils se manifestent directement,et jamais à travers des techniques ou des moyens comme les sessions de spiritisme.

    Pour des raisons sérieuses Dieu peut permettre à une personne défunte de se présenter à nous,par exemple pour nous donner un conseil ou même une présence consolatrice,pour demander des prières pour le repos de leur âme ou pour remercier d’avoir offert des prières.

    Mais en revanche,à ceux qui veulent provoquer la rencontre avec les défunts à travers «l’évocation »avec des techniques de spiritisme,Dieu disait déjà clairement dans l’Ancien Testament que « quiconque fait ces choses est en abomination à Yahvé ton Dieu ». Il suffit de lire             ( Deutéronome 18,10-12 ou Lévitique 19,31.)

    (Tiré d’un entretien avec l’exorciste italien Francesco Bamonte)

    Le danger du spiritisme c’est d’ouvrir directement la porte au démon.

    Appeler « les esprits »,c’est forcément dangereux.

    On se trouve en face de trois possibilités:

    1..la supercherie :on veut nous faire croire que ce sont les esprits des morts qui se manifestent,alors qu’il s’agit d’une mise en scène à l’intérieur du groupe qui s’est réuni.

    2..l’action occulte d’un « médium »:c’est-à-dire d’une personne qui a des capacités psychiques mauvaises pour pénétrer dans le subconscient des autres.

    3..l’irruption des forces diaboliques :quand on appelle « les esprits »,les démons peuvent évidemment se manifester,puisqu’on s’est ouvert à cette éventualité.

    A côté des créatures humaines que nous sommes,il y a des créatures angéliques,qui sont de purs esprits.

    Certains sont « déchus »,c’est-à-dire fixés dans le mal à jamais.

    Ce sont Satan et les démons.Seul le premier cas est inoffensif.

    Les deux autres laissent des traces.Le troisième est carrément dangereux.

    Si les démons se manifestent,ce peut-être très grave pour soi et pour les autres.

    ************

     Du livre de Maurice Caillet « Occultisme ou Christianisme? »

    L’occultisme et la magie regroupent un certain nombre de pratiques tendant à manipuler des événements,des choses ou des êtres vivants,par des forces supra-sensibles,non accessibles aux cinq sens,perceptibles par des méthodes cachées,secrètes :divination,voyance,radiesthésie…..

    Le spiritisme est une discipline qui admet la possibilité de communication entre les vivants et les esprits des défunts.

    Il menace particulièrement nos enfants et nos petits-enfants,car il est pratiqué couramment,comme un jeu,dans les collèges et lycées,même religieux.

    La séduction est grande,car,si l’on interroge ces fameux esprits (des morts ?) par divers moyens,on se rend compte qu’une conversation cohérente s’installe.

    Au début,les interlocuteurs supposés sont des parents ou des amis que l’on a bien aimés avant leur décès:la révélation de faits connus d’eux seuls et de nous-mêmes nous convainc de leur authenticité.C’est la carotte pour faire avancer l’âne !

    Nous avons pu constater chez des patients les conséquences possibles,dramatiques,du spiritisme:impression de trouble,de salissure,dépendance croissante,angoisse,dissociation des couples, violences physique,tendance suicidaire,liens occultes nécessitant une prière de libération.

    Force est de constater,dans les communications provoquées,que les soi-disant esprits des morts,sont dans l’immense majorité des cas,les légions de Satan qui cherchent à abuser les hommes.

    Toutes ces techniques (spiritisme,voyance,magie,guérison)peuvent faire appel, consciemment ou inconsciemment,à des entités ou esprits mauvais qui entravent ou suppriment la liberté donnée à l’homme par Dieu et le lient aux forces du Mal,empêchant sa relation normale d’amour avec Dieu.

    Il peut sembler, à première vue, difficile de déceler ces liens, évidemment invisibles.

    Mais,ils se manifestent par l’irruption soudaine,dans la vie des personnes «contaminées» de troubles inhabituels:crises d’angoisse,insomnie,esprit de querelle entraînant divisions dans les couples,les familles ou les communautés, difficulté d’accepter les vérités de foi,impossibilité de prier.

    Il suffit alors de demander à un prêtre ou à un groupe de prière,une prière de libération ou de délivrance.

    L’exorcisme,lui,est rarement nécessaire,réservé à des cas plus graves dits de possession et il doit être pratiqué par le prêtre exorciste du diocèse,mandaté par son Evêque.

    En tout cas,une prière de libération,pratiquée,en cas de doute,ne peut nuire et n’aura que des effets bénéfiques.